Troubles physiques et troubles du comportement

La régulation émotionnelle appliquée aux troubles physiques et aux comportements occasionnés ou aggravés par des facteurs psychiques.
Il est scientifiquement reconnu aujourd’hui que les émotions, si elles ne sont pas toujours diagnostiquées comme origine du trouble physique ou comportemental que nous vivons, en exacerbent toujours les manifestations.

Les réactions psychosomatiques

Nos émotions provoquent des stress biologiques.
Ces stress, s’ils sont intenses ou s’ils sont répétitifs agressent notre corps dans ses composants les plus vulnérables.
Dans ces conditions, notre corps se dégrade tant que l’émotion perdure.
Pour permettre à notre corps de se réparer, il faut réguler l’agression émotionnelle qu’il subit.

Les troubles psychosomatiques pouvant être améliorés par la régulation émotionnelle : quelle que soit l’ancienneté de ces réactions physiques – liste non exhaustive

  • douleurs (céphalées, migraine, maux de dos, de ventre, douleurs des os, douleurs musculaires, mauvaise récupération après blessure ou effort),
  • problèmes de peau (acné, eczéma, psoriasis, herpès, orgelet, urticaire, mycoses, aphtes, vitiligo, etc.),
  • troubles allergiques (alimentaires, pollen, parfum, poussière, chat, etc.),
  • fatigue chronique,
  • troubles du sommeil, de l’endormissement,
  • trouble de l’attention, hyperactivité,
  • troubles du cycle menstruel : règles douloureuses, règles trop abondantes, règles irrégulières, etc.,
  • maladies chroniques : asthme, bronchites, angines, cystites, etc.,
  • troubles digestifs.

Les troubles du comportement pouvant être améliorés par la régulation émotionnelle : quelle que soit l’ancienneté de ces réactions comportementales – liste non exhaustive

  • addictions : alcool, cigarettes, drogues dures, jeux vidéo, séries TV, sucre, travail, sports extrêmes, etc.,
  • tocs,
  • bégaiements,
  • comportements stéréotypés et répétitifs (se regarder systématiquement dans le miroir, tordre ses cheveux ou remettre correctement son bracelet, ranger ses affaires toujours au même endroit, regarder l’heure, faire des listes etc.),
  • troubles alimentaires : boulimie, anorexie, grignotage, attirance excessive pour certains aliments,
  • crise de panique à répétition,
  • troubles hypocondriaques,
  • procrastination, inertie,
  • difficulté à ranger, à trier (problématique de l’entassement),
  • troubles des apprentissages (dyspraxie, dyslexie, etc.).

Pour en savoir + sur Tipi :
www.tipi.pro

Consultation

En cabinet, par téléphone ou Skype pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer.
Protocole de base sur 3 séances.
N’hésitez pas à me contacter, pour savoir si votre difficulté peut être résolue via la régulation spychomatique.

Tarif : 35€/la séance, durée de 15 à 30 minutes.

N’arrêtez jamais vos traitements sans avis médical !